HiStOiReS NePaLaiSeS
VOYAGES RÉELS et IMAGINAIRES au NÉPAL (été 2009, été et automne 2011 ).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités



«  Juin 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Rubriques

A. SUNAULI, FRONTIERE INDE.NEPAL
B1. LUMBINI 1, ou la NAISSANCE du BOUDDHA
B2. LUMBINI 2, NOUVEAU CENTRE de PELERINAGE INTERNATIONAL
B3. Les VILLAGEOIS de LUMBINI
C1. A KATMANDOU (poeme).
C2. RV a DURBAR SQUARE (nouvelle).
C3. VISHNUMATI, RIVIERE de KATMANDOU
D1. HARCELEMENT a BHAKTAPUR
D2. FESTIVAL a BHAKTAPUR
D3. TRAVAIL des POTIERS de BHAKTAPUR
D4. QUARTIER des POTIERS de BHAKTAPUR
D5. REGGAE de BHAKTAPUR (poeme)
D6. PRAJAPATI, vous avez dit POTIER
D7. AVIS de PILLAGE
E1. PASHUPATINATH, la SHIVAITE
E2. La BAGMATI a PASHUPATINATH
E3. CREMATION a PASHUPATINATH
E4. PASHUPATINATH et la LUMIERE
F1. HOMMAGE aux TONGS
F2. Une PIERRE pour la ROUTE
G1. MOTARDS de KATMANDOU
G2. VOCATION (poeme).
G3. KATMANDOU S.EVEILLE
G41. VIEUX QUARTIERS de KATMANDOU
G42. KATMANDOU en FETE
G43. A YENGAL (Katmandou).
G44. DE MAKAN TOLE A THAMEL (Katmandou)
G5. QUINZE ANNEES a VENIR (poeme)
G6. MANIF pour le DROIT des FEMMES (Katmandou)
G70. Une RUSSE au NEPAL
G71. SWAYAMBHUNATH, ou de la LIBERTE
G72. Le SAGE de SWAYAMBHUNATH
G73. PETIT TOUR a LALITPUR
G81. ENTRAILLES de KATMANDOU (poeme)
G82. PROSES de KATMANDOU
G9. Et JE DANSE (Katmandou)
H. SEISME a KATMANDOU
I. BUS de NUIT
J1. GROUPE de CHANT (Katmandou)
J2. GROUPE de CHANT.2 (Katmandou)
K. DEJEUNER PHILO SOPHIQUE (Katmandou)
L1. FACES CACHEES de la LUNE (Epitres)
L2. L ESPRIT de FUITE
M1. MICROPROCESSEUR (poeme)
M20. QUI SUIS JE (poeme)
M21. OU L ON BRULE (poeme)
M22. SAMOURAI (poeme)
M23. SONNET en LIBERTE (poeme)
M30. JOUEUR D HARMO NIUM (poeme)
M31. CHAMPS D EXCLA MATION (BREVIAIRE pour la ROUTE)
M40. HOLOCAUSTE (Poeme)
M41. BILLY THE KID (poeme)
M42. PHYSIQUE du SEISME (poeme)
M43. La PESANTEUR et la GRACE (poeme)
M44. L IMPOSSIBLE est mon DESTIN (poeme)
M45. Dans le FEU du JOUR (poeme)
M46. POUR ELLE (poeme)
N. DANSE des BAMBOUS (derviches de Katmandou
O. KATMANDOU FREAK STREET (nouvelle)
P1. HOMMAGE au TIBET (poeme)
P2. ARCHE D ALLIANCE (poeme)
P3. VITA NOVA (poemes)

Sites favoris

http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bonomali.uniterre.com
http://route-des-indes.blogspot.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

HARCELEMENT à BHAKTAPUR (20 juillet 2009)

  

 HARCÈLEMENT À BHAKTAPUR

 

 

 

Ne saviez-vous pas que vous êtes une cible vivante ?

Pauvre innocent...

Votre apparence d'Occidental vous condamne.

Dès que vous approchez du Durbar Square de Bhaktapur, une nuée de rapaces se jettent sur vous.

 

-"Do you want a taxi, sir  ? To Kathmandu ?"

-"No, sir ! I'm just arriving ! I want to stay several days in Bhaktapur. Sorry, but I don't need a taxi."

Le chauffeur s'éloigne, en quête d'une autre proie.

 

Quinze secondes plus tard, un jeune homme m'aborde :

-"Hello, do you need a guide ? It's very important to understand the city !"

-"No, I don't need a guide, thank you !"

Mais celui s'accroche, malgré la clarté de ma réponse.

-"I'm a very good guide, you can trust me !"

Agacé, je le regarde droit dans les yeux, et détache chaque syllabe :

-"I don't need a guide. Thank you and good bye !"

Mon ex-guide comprend mon regard. Il hésite, puis s'éloigne lentement...

 

Bon... Je vais peut-être avoir la paix.

Quel optimiste... Un crétin inconscient de la faune environnante... Un déphasé, qui ne perd rien pour attendre.

Trente secondes plus tard, en pleine illusion bouddhique, une fillette me fait redescendre sur terre.

 

-"Rupies, give me rupies... Rupies, give me rupies..."

La litanie se poursuit, obsédante.

Je ne donne qu'exceptionnellement aux enfants. Ce serait les encourager à mendier au lieu d'aller à l'école, de s'y accrocher pour améliorer leur situation.

-"No, please, let me alone !"

 

La fillette anonne sa phrase, d'une voix atone, en me serrant à me toucher, pendant plusieurs minutes.

Comment m'en débarrasser ?

Tous les mendiants du coin vont rappliquer s'ils me voient lui donner quelque chose.

Je décide de ne plus lui parler, de continuer mon chemin.

Quand je quitte la place, elle renonce à me pousuivre.

 

Cette première traversée de Durbar Square est symbolique.

Chaque fois que j'y reviens, les harcèlements se répètent.

L'agacement fait place à l'énervement, puis à l'exaspération.

Selon mon humeur, ma patience du moment, je peux devenir mordant, voir davantage.

 


*          *          *

 

 

Le lendemain matin, je reviens muni d'un appareil photo.

Je subis une quinzaine d'abordages dans la matinée !

-"Do you want to go to Kathmandu, sir ? Or everywhere ? I'm your solution, sir !"

-"No, sir. I detest taxi, I prefer buses !"

 

-"Good morning, sir ! I can give you excellent informations. Where do you come from ?"

-"I'm a French. I don't need a guide. Is it clear ?"

 

Deux minutes plus tard, un jeune homme fonce sur moi  :

-"I'm a guide. I can help you for 200 Rs, only !"

-"I don't want  your help ! I prefer to be alone. Good bye !"

-"Alone, you can't visit Bhaktapur in good conditions, sir !"

-"Yes, I can. And you, go away !" 

  

Je passe sur une série d'assauts, pénibles pour un visiteur, mais terriblement ennuyeux pour des lecteurs, mêmes compatissants.

Un autre jeune homme se pointe. Avant qu'il ne parle, je lui balance :

-"You are a guide ! I become a specialist ! I don't need a guide. Good bye !"

Cela le fait sourire, il n'insiste pas. Le seul qui aura su ne pas me barratiner... Mon préféré dans cette escadrille de bavards. 

 

Un écolier en uniforme haut comme trois cerises rachitiques propose ses services. Je lui donne huit ou neuf ans, guère plus !

-"Guide ? For you, it's better to go to school !"

Et il rejoint trois autres gamins, qui se chamaillent à deux pas.

 

Un énième jeune homme croit pouvoir m'imposer de force ses talents de guide.

Du coup, je deviens féroce, un sabre jaillit entre mes dents, de nombreux bras me poussent comme à Durga, pour décapiter ce ténia verbal.

-"Are you so stupid ? I'm fed up with you ! Shit ! Go away ! I never want to see you, never !"

 

Bhaktapur fait partie des sites classés par l'Unesco comme patrimoine mondial de l'humanité.

Je propose d'organiser un classement annuel, puis sa publication.

Chaque site serait noté en fonction de certains critères, comme le harcèlement des visiteurs.

Le classement de Bhaktapur serait très défavorable...

Les Newars étant intelligents, ils comprendraient vite l'intérêt de nettoyer leurs écuries d'Augias.

 

Lionel Bonhouvrier.



Publié à 14:46, le 20/07/2009 dans D1. HARCELEMENT a BHAKTAPUR, Bhaktapur
Mots clefs :
Lien